La Révolte de Craonne - Portail


ogame
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

BIENVENUE CHEZ LES CRAONNES
Annonce
Afin de pouvoir vous connecter au forum
- il vous faut créer votre compte avec le même pseudo qu'Ig
puis envoyer un petit message IG à radaglast, cobalt, Exterminator ou carolisa afin qu'ils activent votre compte


bon jeu
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 13 le Jeu 4 Mar - 0:49
Statistiques
Nous avons 33 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Chaos

Nos membres ont posté un total de 29992 messages dans 2056 sujets
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
L'HISTOIRE
Extrait du journal du Capitaine Conan
2 nd officier à bord du Fresco

Autonome 1917...

Un matin d’autonome comme tant d’autres. Nos assauts répétés contre les positions Allemandes sapaient notre moral. Nivelle, grand stratège de soldats de plomb, oublie que les régiments dont il est le chef sont faits d’hommes de chair et de sang. 200 000 de nos compagnons sont morts dans cette campagne.

La révolte du 18ème régiment d’infanterie, réputé pour sa solidité au combat, n’a été que l’un des épisodes d’un mouvement de révolte.
Ce matin là, ce n’est pas devant les mitrailleuses et les obus ennemis que nous tombions mais bien devant les fusils de nos camarades.



"Adieu la vie, adieu l’amour, adieu toutes les femmes c’est bien fini, c’est pour toujours, de cette guerre infâme

c’est à Craonne sur le plateau qu’il faut laisser sa peau car nous sommes tous condamnés, nous sommes des sacrifiés"

De nos jours...

La terre, première puissance coloniale intergalactique, se trouvait à son apogée...
La mondialisation, les révolutions culturelles et pacifiques du 37éme siècles après la révélation avaient engendré un nouvel ordre basé sur la paix et l’entente. Petit à petit, les hommes oublièrent la guerre et ses horreurs pour se tourner vers un monde utopique et pacifique.

C’est à l’aube du 43éme siècle après la révélation que tout commença. Les rapports des comptoirs extérieurs étaient accablants. On rapportait le massacre de colonies entières, avilissant des peuples entiers, réduisant en esclavage femmes et enfants. L’ère du chaos et de la désolation.
L’assemblée des mondes unis décida de riposter en envoyant des vaisseaux de combats mais rien n’y fit. L’homme ne savait plus combattre.
Des commissions furent créées. Elles étaient composées de chercheurs, d’intellectuels, de penseurs de tous les mondes. Une seule solution. Se servir de l’histoire et ressusciter des guerriers de l’ancien temps.

14 hommes du 18éme régiment d’infanterie, furent « réveillés » et conditionnés pour faire leur sale besogne.J’en fais parti.

Malgré les siècles passé sous terre, nous n’avons pas oublié la façon dont nous sommes partis et au plus profond de notre être, résonne le bruit sourd de la rébellion.



"Adieu la vie, adieu l’amour, adieu toutes les femmes c’est bien fini, c’est pour toujours, de cette guerre infâme

c’est à Craonne sur le plateau qu’il faut laisser sa peau car nous sommes tous condamnés, nous sommes des sacrifiés"